Soutenez la Lettre à Jal !

Festival du film court de Villeurbanne : la première soirée Premiers Clips fait le plein de pépites au Toï Toï !

Alors que pour la septième année, l’association Premiers Courts nous offrait, au sein du festival de films courts de Villeurbanne, une séance avec les premiers courts talentueux de réalisateurs non moins qualifiables par ce terme, elle nous concoctait en parallèle une nouveauté : une premières édition de Premiers Clips.

C’est ainsi que le festival investit, ce jeudi 22 au soir, le bar le Toï Toï le Zinc pour une soirée clip ; l’occasion de découvrir des groupes aussi bien que des réalisateurs, et d’investir un nouveau lieu. Douze clips sont présentés au total, avec des interviews en direct des artistes venus parler de leurs œuvres, le tout dans une ambiance détendue, bon enfant et amicale.

Premiers Clips, Villeurbanne 2012


La soirée commence avec le clip Liqid contre le reste du monde de Liqid réalisé par Aucune Notoriété (www.youtube.com/watch?v=oeS0t_SNiEw) qui présente le rappeur chantant face caméra, en noir, sur fond blanc. Rien de bien original à première vue mais le rap est juste et précis, et le réalisateur mélange l’esthétique des super-héros et celle de l’encre pour nous offrir un visuel très agréable et parfait pour nous faire entrer dans l’univers des clips.

KVLKD vient présenter son clip Taj Mahal (www.youtube.com/watch?v=CDImp0sUV6E) d’Etienne Perrin, belle reprise cinématographique et contemporaine d’une esthétique picturale de la Bible sur musique pop électro-rock.

Puis c’est au tour de Walid 2080 et de son fabuleux clip, auto-réalisé, My Megadrive (www.youtube.com/watch?v=XsI1YoaBAmM) : Walid 2080 se fait voler sa Megadrive et va devoir combattre des méchants et passer des niveaux pour la reconquérir : esthétique pixelisée et « sonic the hedgehoguée » à souhait, sur une musique reprenant des sons de jeux vidéos. Tout simplement génial !

Premiers Clips, Villeurbanne 2012

Le clip Dance with the Smiles (www.youtube.com/watch?v=3LuB0Tf7j_4) du groupe rock Taïni and Strongs réalisé par Hugo Sobelman présente avec humour à la fois un bon rock et son intégration dans un monde difficile : sa vente à un producteur et à un système commercial.

Brice de Brice Et Sa Pute vient présenter son Brioche Dorée (www.youtube.com/watch?v=AyLBiEr98uY) réalisé par Chloé Zobel. Humour décalé et morbide à l’image de son groupe et de son univers. Ils nous mettent mal à l’aise, mais on les aime, et ils le savent !

Puis Dico vient nous présenter son clip Ma Culture (www.youtube.com/watch?v=zd55bzo89zU) d’Axel Folliet et Oster Lapwass. Bon rap, bien critique de la culture française comme on l’aime, et clip bien rythmé et assez inventif compte tenu des moyens utilisés. Une grosse part de la qualité de la présentation vient aussi de la prise de parole de Dico qui fait rire la salle et prépare tout le monde à son univers.

Pour continuer avec le rap, Chaos Clan vient présenter son Envahisseurs (www.youtube.com/watch?v=Ub0WQ8Qooi8), tourné à la Demeure du Chaos par Sydney Ehrmann et Loïc Mabily. Aux inspirations diverses mais toutes centrées sur l’avilissement de l’homme (la série V, le film Salo, etc.), le clip nous montre un groupe qui va de l’avant tout en gardant des ancrages très fort à une grande période du rap ; on reconnaîtra entre autre une forte influence du L’École du micro d’argent d’IAM.

Premiers Clips, Villeurbanne 2012

L’Insane Jazz (www.youtube.com/watch?v=md7IdevhN_U) du superbe groupe par T.Ben nous présente le duo français dans un club de jazz. Sans être hors du commun, mais avec une très belle image, le clip nous montre parfaitement les ambiances intimistes et dynamiques du groupe, et ses techniques de beat box et de piano jazz particulière.

Le dernier opus du Shoot It ! (série de clips du Collectif Shoot !t présentant à chaque fois un lieu dans Lyon et un groupe en représentation) nous est présenté en avant première. Cette fois, Ladybug and the Wolf sont à l’honneur avec leur Three Closed Eyes (bientôt sur www.facebook.com/shootitvideo). Belle chanson, belle image, décors naturels, le concept Shoot !t continue à nous faire découvrir des œuvres et des lieux avec simplicité et talent.

Porn présente son Love Like War (www.youtube.com/watch?v=22EHNIfGd1M) de Thomas Blanchard. Chouette musique électro-rock et très belle esthétique bien que très (trop courante) depuis les années 2000 : dé-saturation et usage à outrance du flare. A côté de ça, l’ambiance historique et organico-technologique est plutôt sympa.

Le Fury (www.youtube.com/watch?v=9c7RlLFfPyU) de Darkham par Monkey Wink a de grands intérêts et quelques défauts. L’intérêt est de voir la relation musique et cinéma sous un angle précis : le clip est pensé comme tel alors que vue de l’extérieur on aurait dit un cours métrage de zombie (plutôt bien fait d’ailleurs même si on commence à être plus bombardé de films de zombies qu’il n’y aurait de zombies sur terre si toute la population devait souffrir de ce mal) dans lequel la musique viendrait soutenir l’action. On mixe même parfois des sons diégétiques (des coups de feux que l’on voit tirés) au rythme de la musique. Œuvre intéressante donc avec une musique électro techniquement très bien mais manquant peut-être un petit peu d’originalité.

Enfin, le superbe clip de Nakho, Great Spirit (www.youtube.com/watch?v=0M7nETLOsKQ) réalisé par Dominik Walczuk nous montre des paysages magnifiques. De plus il arrive à nous plonger, tant par la musique, par le clip, par l’utilisation de la danse et par une photographie impeccable et lyrique, au sein d’un lien intime et immémorial entre l’homme et des énergies telluriques. L’art peut chanter la nature avec brio et c’est ce que nous prouve, encore à notre époque, cette œuvre.

Premiers Clips a donc mis en place une première sélection éclectique et très bien présentée pour ce premier opus. Un succès total.

Premiers Clips, Villeurbanne 2012

Premiers Clips, Villeurbanne 2012

Premiers Clips, Villeurbanne 2012

Premiers Clips, Villeurbanne 2012

Baptiste Decourty

Ancien pigiste pour Le Journal de la Côtière durant 6 ans, il a également été reporter pour le site du festival Lumière 2012. Réalisateur amateur, il a fait des études de cinéma et d'anglais à l'université, est passionné par les études de genres et les films à la narration complexe, et pratique et crée aussi dans les univers de la photographie, de la danse moderne-jazz et de la musique. Ancien président de La Guilde des Cherche-Rêves, association de jeux de rôles de Miribel, il s'implique aussi dans l'univers associatif, du jeu, de la culture et est nouveau bénévole au sein d'AOA Production.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close