Événements culturels à Lyon

Equi Voci : ciné-concert à l’Auditorium les 24 et 26 février 2011

Equi Voci : ciné-concert à l'AuditoriumProgramme musical :

Paul Dukas, L’Apprenti sorcier
Claude Debussy, Prélude à «L’Après-midi d’un faune»
Maurice Ravel, Ma Mère l’Oye, suite d’orchestre
Maurice Ravel, La Valse
Olivier Messiaen, Le Tombeau resplendissant
Images de Thierry De Mey
Orchestre national de Lyon – Alexander Soddy, direction

Thierry De Mey ou l’écriture de l’éphémère
Voir la musique, écouter la danse, tout cela à travers l’image, telle est la genèse du travail de Thierry De Mey. Sa création « Equi Voci », proposée par l’Auditorium les 24 et 26 février, est une véritable partition cinématographique pour orchestre. Les codes attendus sont inversés : les musiciens, physiquement présents sur scène, occupent un espace normalement réservé aux danseurs. Les séquences de danses filmées sont projetées au gré des tempi du chef d’orchestre, sur 3 écrans tendus au dessus des musiciens.

Trois œuvres musicales composent « Equi Voci » : « L’Après-midi d’un faune » de Claude Debussy, « Ma Mère l’Oye » et « La Valse » de Maurice Ravel. La première œuvre est traitée comme un poème musical dédié à l’éphémère, l’absence, la disparition. « Ma Mère l’Oye » plonge ensuite le spectateur dans un univers fantastique où une cinquantaine de danseurs interprètent de façon inattendue créatures mythologiques et personnages de conte. Enfin, « La Valse » illustre une chorégraphie entre tournoiement et voltige. Le cheminement entre les tableaux se fait naturellement d’autant que Thierry De Mey a voulu spécialement associer à ce ciné-concert deux œuvres uniquement musicales en guise de mise en bouche et de dessert : « l’apprenti sorcier » de Dukas et « Le tombeau resplendissant » de Messiaen.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close