Soutenez la Lettre à Jal !

Documentaire Science-fiction : Les évadés du futur – Science et Politique, ORTF (1974)

Documentaire réalisé par le Service de la Recherche sur le thème de la science fiction en 1974 qui aborde principalement la relation qui existe entre la science fiction et la politique, au sens large du terme. La question fondamentale est : qui maîtrise l’avenir de l’Humanité ? Quelle place tient la science et les scientifiques dans notre société ?

De nombreuses digressions sont opérées au cours du montage. Ainsi, les auteurs sont appelés à s’exprimer plus largement sur leur processus de création et sur leurs convictions.

Pour aborder ce thème ont été réunis six éminents auteurs de littérature : John BRUNNER, Norman SPINRAD, Philip DICK, Ted STURGEON, Issac ASIMOV et Bob SILVERBERG.

Les interviews de ces personnalités, morcelées en plusieurs parties, alternent avec des séquences filmées illustratives.

La science fiction est avant tout une littérature qui se penche sur les changements de notre société et tente d’en imaginer les conséquences futures.

– Interview de John BRUNNER. Il parle de son engagement politique et de ses convictions anarchistes.

– Interview d’Isaac ASSIMOV. Il revient sur les thèmes récurrents de la science fiction et notamment, celui de la science. Il souligne que l’usage qui est fait de la science dans nos sociétés dépend avant tout d’une volonté politique. Par conséquent, les risques scientifiques sont pris par des hommes politiques et non par les scientifiques, réputés pour être plus sages et plus prudents.

– Interview de Philip DICK, à propos de son ouvrage « Docteur Bloodmoney ». Il ne partage pas la vision d’Isaac ASSIMOV et constate chez les grands scientifiques une perte de bon sens au regard des intérêts de l’humanité.

– Interview d’Isaac ASSIMOV à propos de ces ouvrages « La fin de l’éternité » et « Les Robots ». Dans ces deux ouvrages, il a envisagé deux scénarios différents. Dans le premier, l’humanité, libre de ses choix, court à sa perte. Dans le second, le contrôle et la sécurité assurée par l’intelligence des robots préserve l’Homme. Dans cette logique, les robots intelligents constituent une espèce supérieure pouvant légitimement remplacer l’homme sur terre. Issac ASSIMOV décrit le cycle de romans intitulé « Fondation » comme étant une épopée politique.

– Insert animation

– Interview de John BRUNNER. Il explique que la société court un risque actuellement par l’usage qui pourrait être fait des médias, vecteur de conditionnement et de manipulation des comportements.

– Comment contrôler le futur et qui doit le faire?

– Interview de Bob SILVERBERG. A propos de la survie de l’Humanité, l’auteur s’interroge sur le bien fondé de cette idée. L’homme est-il le but ultime de sa création ou une simple étape appelée à disparaître?

– Interview de Norman SPINRAD, à propos de « Rêve de fer » qui met en scène Adolf  HITLER. Il constate dans l’actualité le retour du nazisme.

– Philip K. DICK expose sa théorie du complot nazi qui étant actuellement son pouvoir au gouvernement américain.

– Interview de Bob SILVERBERG. Il commente l’ouvrage « The Last Earth Catalog », le catalogue de la terre entière. Il pense que l’homme risque, s’il ne respecte pas l’univers, d’être détruit par lui.

– Interview de John BRUNNER, à propos de son ouvrage « La ville est un échiquier ».

– Interview de Forest ACKERMAN. Il commente l’apparition du phénomène des « fans » en relation avec la littérature de science fiction.- Interview de membres de « La société pour l’anachronisme créatif », déguisés pour l’occasion, qui exposent la philosophie de leur mouvement.

– Un plateau réunit plusieurs auteurs qui incarnent la « nouvelle vague » de la science fiction : Fritz LEIBER, Philip José FARMER, Roger ZELAZNY et Clifford SIMAK. Fritz LEIBER et Philip José FARMER expliquent brièvement que la science fiction

– Interview d’Isaac ASSIMOV. Il se pose en adversaire de ce groupe d’auteurs. Il justifie sa démarche par sa formation de scientifique et la confiance qu’il place dans cette discipline. Pour lui, cette nouvelle vague envisage une voie mystique.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close