Corona-JalÉditos & Jal's Life

Confinement, un Journal | Jour 39 : Le Procès de Tofu Manulsohn

Procès verbal de l’audience de Tofu Manulsohn du 24 avril 2020.

Défense : Henriette

Procureur de la République Démocratique de l’Amazing Bicoque : Lemmy Tiberius

Juge : Jal

Greffier : Gros Chat Gris

La séance se tient à l’étage de l’Amazing Bicoque, transformé en salle de jugement tout à fait correcte, avec des tapis rouges, et du mobilier, des accessoires et tout ce qu’il faut.

LEMMY :

Mesdames, Messieurs, aujourd’hui s’ouvre un procès qui ne déterminera seulement la culpabilité ou non de cet animal, mais celui de tous les êtres vivants de part le monde. 

HENRIETTE :

Objection votre Honneur, l’accusation exagère un peu beaucoup là quand même.

JUGE-JAL :

Objection rejetée, le procureur ne fait que son travail, et je suis curieux. Continuez.

LEMMY :

Je disais donc que notre accusé ici, malgré son air bête et cette vilaine manie de se nettoyer ses privautés à tout instant, est bien coupable de participer au trafic de croquettes qui a prouvé son pouvoir de nuisance quant à la tranquillité séculaire du lieu, et plus important, amené à la fin du monde.

HENRIETTE :

Fin du monde qui a pu être évité ! Nous savons aujourd’hui que ce que j’ai vu dans le futur ne correspond déjà plus au présent. Yves Cochet a renoncé publiquement à l’annexation bretonne du Mont Saint-Michel, et ce, en même temps qu’au titre de Duc de Bretagne. Le futur n’est déjà plus le même !

JUGE-JAL :

Et vous pouvez nous affirmer dans quel état se trouve le futur actuellement ?

HENRIETTE :

Impossible votre Honneur, je n’ai jamais été en mesure de contrôler ses sauts dans le temps. Seules les poules du futur semblaient être en capacité de diriger mes voyages pour que je livre ce terrible témoignage. Or, nous pouvons déterminer que l’absence de nouveaux sauts indique en conséquence celle de problèmes dans le futur.

LEMMY :

Conjonctures impossibles à prouver votre Honneur, l’absence n’est pas la preuve de la non-présence.

JUGE-JAL :

Hein ?

LEMMY :

Retenez juste que la défense peut aussi dire n’importe quoi.

JUGE-JAL :

C’est noté. Du coup, si le futur semble aujourd’hui en sécurité : pourquoi ce procès ? La filière des croquettes a été démonté, Praline court on ne sait où, Freya est retournée chez son père, assagie, apparemment elle aurait décidé de se consacrer à ses études et devenir biologiste moléculaire.

LEMMY :

C’est un plaisir de pouvoir répondre à votre question, votre Honneur. J’aimerais commencer par cette citation du philosophe-chercheur Eddy Malou : “Mais oui, c’est clair”. 

HENRIETTE :

Objection, votre Honneur ! L’accusation cherche à gagner du temps.

JUGE-JAL :

Et pourquoi l’accusation ferait-elle cela ?

HENRIETTE :

Demandez-lui.

JUGE-JAL :

M. Lemmy, cherchez-vous à gagner du temps ?

LEMMY :

Pas du tout.

JUGE-JAL :

Vous voyez, il dit que non.

HENRIETTE :

Mensonges !

LEMMY : 

Objection !

10h06 : La séance est levée par le Juge-Jal pour que les esprits se calment afin que le train des arguments puissent rouler sur les rails de la bienséance.
10h14 : La séance reprend.

JUGE-JAL :

Très bien. Je demande à  ce que l’on énumère les chefs d’accusation à l’encontre du citoyen de la République Démocratique de l’Amazing Bicoque, le dénommé Tofu Manulsohn.

LEMMY :

Participation active au trafic de croquettes, trouble au voisinage pour miaulements à toute heure du jour et de la nuit, provocation aux bonnes moeurs avec l’exhibition des parties lors de ses toilettes privatives, destruction du bien commun la table de jardin, et aucune ligne de dialogue digne d’intérêt depuis le premier jour de la rédaction de ce journal. 

JUGE-JAL :

Avez-vous à déclarer quelque chose à ses mises en accusation, Tofu Manulsohn.

TOFU :

Mrrouu.

JUGE-JAL :

Très bien, ce procès couvre un champ d’histoires assez importantes. Je pense qu’il nous faudra au moins deux semaines pour dérouler chacune d’elle. Je décrète que nous reviendrons ici chaque jour ouvré pour revenir sur une nouvelle accusation de Tofu. Après un rapide calcul, je devrais pouvoir rendre mon verdict aux alentours du 11 mai. 
La séance est levée, nous nous retrouverons ici lundi à la première heure. 

————–

A suivre !
Jour 40 : Les Vidéos du Dimanche #6

————–

Suivre nos aventures 
sur Instagram !

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close